Qui sommes-nous

Nous sommes des activistes d’organisations des deux rives de la Méditerranée.

Nous avons uni nos forces avec celles des familles des migrants qui sont morts, disparus ou victimes de disparitions forcées en tentant de rejoindre l’Europe.

Nous avons préparé ensemble cette page web pour donner une voix aux familles et une occasion de faire entendre leur histoire.

L’équipe du projet est composée de membres des organisations suivantes : Milano senza Frontiere, Palermo senza Frontiere, Como senza Frontiere, Carovane Migranti, Association des Travailleurs Maghrébins de France, Alarm Phone and Watch The Med.

Que voulons-nous

La Méditerranée est devenue un cimetière à ciel ouvert : depuis l’année 2000, le total des morts et disparus a atteint le chiffre de 35.000. Personne ne sait exactement combien sont les victimes qui sont tombées le long des routes du Sub Sahara Africain et du Moyen Orient aux rivages sud de la Méditerranée.

Chaque année, nous nous trouvons à faire le terrible compte des vies perdues. Et pourtant, quand on parle de ces victimes on en parle que comme des chiffres. L’individualité unique que chacune de ces vies avec les espoirs et les rêves qui les ont poussés à migrer, est complètement effacée et ignorée.

Ainsi pour les êtres chers à ces migrants, les conditions désespérés dans lesquelles ces familles versent ne sont absolument pas considérées dans les discours publics. Les familles vivent dans l’angoisse de ne pas savoir ce qui est advenu de leur fils, filles, parent ou petit-enfant.

Nous demandons justice, vérité et dignité pour les familles :

- En leur donnant des réponses sur ce qui est arrivé aux membres de leurs familles ;
- En demandant à l’Union Européenne de cesser de confier/sous-traiter la surveillance des frontières à d'autres pays ;
- En donnant à tous la libre circulation.