Témoignages des familles


Les victimes des frontières et des murs que l’Europe dresse pour dresser des obstacles au droit à la mobilité des personnes écrit dans l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Humain, ne sont pas suelement ceux qui entreprennent le voyage. Les victimes sont aussi leurs parents, qui vivent dans l’angoisse de la disparition de leurs être chers ou dans la douleur de n’avoir pu leurs donner une sépulture digne de ce nom. Vous trouverez ici leurs histoires. Les familles qui dénoncent les politiques migratoires européennes, qui ne concédant pas la possibilité d’une entrée régulière, contraignent les personnes à risquer leur vie pour y arriver. Les familles exigent dignité, vérité et justice sur le sort de leurs enfants. Missing at the borders se donne pour objectif principal de collecter un maximum d'entrevues vidéo, permettant aux familles de raconter leurs expériences à la première personne.

Aymen Ben Smida

disparu depuis 2259 jours

"Les ados doivent pouvoir voir les choses, sortir, élargir leur horizon. C’est l’un de leurs droits. L’Article 13 déclare qu’il y a le droit d’aller, de partir et de voir"
Mohamed Ben Smida

L'interview par ici

Redouene Djezzar

"On n’arrêtera jamais de les chercher!
On ne peut pas abandonner ses propres enfants"
Mohamed Djezzar

L'interview par ici

Ghassen Ben Brahim

"Comment cela se fait que les étranger peuvent venir ici avec une carte d’identité tout simplement sans rien payer ? Tandis que nous devons présenter une demande et payer. Et qu’à la fin nous n’obtenons même pas le visa"
Souad Ben Brahim

L'interview par ici

Raouf Hidouci

"Tout a changé. C’est un enfer. Un enfer que je ne peux te raconter, que tu ne peux imaginer !"
Bariza Haidouci

L'interview par ici

Faycel Sabouni

"Comment voulez-vous que j’oublie mon fils? Mes enfants sont ma vie"
Boubakeur Seddik Sabouni

L'interview par ici

Mohamed El Raouafi

"Je n'ai besoin de rien dans ce monde. Sauf la vérité sur mon fils"
Meherzia Chargui EP Raouafi

L'interview par ici